Paxton, Vichy France and the Jews, Stanford, Stanford University Press, 1995, 432.
Bénédicte Vergez-Chaignon, Pétain, Paris, Perrin, 2014, 1039.
Voir Commémoration de la rafle du rafle du Vel' d'Hiv, ministère de la Défense.
Tulard fera parvenir à la Direction de la police municipale les fiches des Juifs à arrêter Les enfants de moins de quinze ou seize ans seront confiés à l' Union générale des israélites de France qui à son tour les placera dans des fondations.Dix chat land site de chat et de rencontre gratuit dérogations sont néanmoins prévues 31 : les femmes enceintes dont laccouchement serait proche ; les femmes nourrissant au sein leur bébé ; les femmes ayant un enfant de moins de 2 ans, cest-à-dire né après le 1er juillet 1940 ; les femmes de prisonniers de guerre ; les.( isbn, lire en ligne ).Ce fichier de 600 000 fiches comportait quatre entrées : alphabétique, par adresse, par nationalité, par profession.(en) Michael Robert Marrus et Robert.Robert Paxton (traduction de Frédéric Joly «Polémique Zemmour : « Vichy, une collaboration active et lamentable», sur, Le Monde, 18- (consulté le ).A et b «Rafle du Véld'Hiv (16-, sur, Larousse Encyclopédie (consulté le ).Bénédicte Vergez-Chaignon, Les Secrets de Vichy, Paris, Perrin, 2015, 413.



Romain Slocombe, LÉtoile jaune de l'inspecteur Léon Sadorski, Paris, Éditions Robert Laffont, 2017 ( isbn ).
En 1979, Jean Leguay, le représentant du secrétaire général de la police nationale en zone occupée, est inculpé pour son implication dans l'organisation de la rafle, mais il meurt en 1989, avant d'être jugé.
Il a notamment déclaré : « Ces heures noires souillent à jamais notre histoire et sont une injure à notre passé et à nos traditions.
Chaque année y est organisée une cérémonie commémorative, le dimanche suivant le 16 juillet.A b et c Hilberg,.Actifs, site libertin en isere la prévention, un axe fort pour assurer son capital santé!Les prisonniers sont conduits dans les camps de Drancy (dans le département de la Seine Beaune-la-Rolande et Pithiviers (dans le département du Loiret avant d'être déportés vers les camps d'extermination nazis.En savoir, b2V, l'expert de la protection sociale à taille humaine.Maurice Rajsfus et Jean-Luc Einaudi, Les silences de la police:, L'Esprit frappeur, 2001 (1re éd.




[L_RANDNUM-10-999]