La conductance de l'éluant entrant dans le détecteur meilleur site de rencontre 2013 est donc très faible car pratiquement tous ses ions ont été éliminés par l'unité de suppression.
Décrit une séparation et une détection alternative à celle de la cellule de conductivité classique.
Cependant, un acide faible avec un pKa supérieur à environ 6 ne pourra pas être détecté avec un détecteur de conductivité muni dun suppresseur parce que tous les anions seraient convertis en acide par celui-ci.
La colonne peut être contenue dans un four pour contrôler les conditions et optimiser les séparations.
La taille de colonne typique utilisée en chromatographie ionique est de 150 4,6 mm bien que des colonnes comprises entre 10 et 250 mm 6, 9 avec un diamètre de particules de 5 ou 10 m soient également utilisées.Le chromatogramme obtenu indique le signal en fonction du temps.Dans de nombreux cas, cette méthode a remplacé les méthodes chimiques humides conventionnelles telles que la titration, la gravimétrie ou encore la colorimétrie, qui sont toutes laborieuses, fastidieuses et parfois sujettes à des interférences.La capacité de la solution à conduire est directement proportionnelle à la teneur en sel et à la mobilité des anions et des cations.Habituellement, de l'eau dégazée est utilisée.



La colonne modifier modifier le code Les anions sont séparés dans une colonne composée dune résine échangeuse d'anions.
Pour provoquer laspiration, le piston est retiré de la tête de pompe.
Les vannes d'injection nécessitent un entretien périodique et doivent généralement être entretenues après environ 5 000 injections.
62-69 Jungbauer, Alois, Hahn, Rainer (2009 "Chapter 22 Ion exchange chromatography" Guide to protein tarif maison close suisse purification, 2nd edition.Normalement, on utilise au moins le double du volume déchantillon voulu pour remplir la boucle afin de sassurer que celle-ci soit bien pleine.Pour lanalyse anionique, lion de léluant est anionique, cest donc une colonne déchange la rencontre fr de cations H qui est utilisée.Détecteur et suppresseur modifier modifier le code Le détecteur le plus courant et le plus utilisé pour la chromatographie ionique est le détecteur de conductivité.Les analytes cibles (anions ou cations) sont retenus sur la phase stationnaire, mais peuvent être détachés de celle-ci en ajoutant une espèce de charge similaire dans léluant. A la fin des années 1970, des techniques chromatographiques ioniques ont été utilisées pour analyser les ions organiques pour la première fois.Une colonne dite suppresseur réduit chimiquement la conductance de léluant.


[L_RANDNUM-10-999]